" La confrérie de la dague noire - Tome 1 : L' amant ténèbreux " par J.R. Ward

Publié le par Beki

Parution en France : 11 Juin 2010

 

Édition : Milady

 

 

 

http://i43.servimg.com/u/f43/13/23/97/43/amant-10.jpg

 

 

 

 

Une guerre fait rage à l'insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ces guerriers sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. A sa tête, Kolher, leader charismatique et implacable... L'un de ses plus fidèles guerriers est assassiné, laissant derrière lui sa fille, une magnifique jeune femme, une sang-mêlé qui ignore tout de son destin. Et c'est à Kolher qu'il incombe de faire découvrir à Beth le monde mystérieux qui sera désormais le sien...

 

 

 

 

Mon avis

   

 

Un effet de mode ? Je ne sais pas … en tout cas on voit de plus en plus de saga qui reprenne ce concept ; on prend un groupe de personnages et pour chacun d’entre eux on écrit un tome, ce qui peut donner lieu à de très longues sagas ( voir de trop longues sagas !! ).

 

Ici " La confrérie de la dague noire " est constituée de 6 vampires guerriers qui protègent leur espèce : on doit donc s’attendre à un minimum de 6 livres mais j’ai cru comprendre qu’il y en aurait bien plus, liés au protagonistes qui font leur apparition durant l’évolution de l’intrigue car oui il y a bien une réelle intrigue malgrès le caractère très " charnelle " du roman et l’histoire suit bien un fils conducteur d’un livre à l’autre.

 

Dans ce premier tome " L’amant ténébreux ", Kolher, le leader de la confrérie va devoir prendre soin d’une femme, Beth, dont le père a été assassiné. Ce dernier était l’un de ces guerriers et était donc un vampire, ce qui fait de Beth une sang-mêlé ( super ! Kolher déteste les humains ! ) … mais le chef de la confrérie se sent obligé de s’occuper d’elle sachant en plus qu’elle va subir la transition en vampire ( et oui les gènes ça ne pardonne pas ! ).

 

Dans ce genre littéraire on peut s’attendre à ce que les personnages soient fades et sans intérêts mais ici ils ne manquent pas de présence et de reliefs ; ils ont chacun une histoire et parfois sous leurs apparences sûr d’eux on imagine très facilement la complexité de leur caractère, bien différent les uns les autres.

 

Les personnages sont très attachants, pas seulement les principaux mais l’ensemble de ceux qui apparaissent ( et faisant parti du " bon " côté bien sûr ! ) même ceux qui pourtant pourrait faire peur.

 

Que dire sinon que l’histoire est bien écrit avec une bonne évolution dans l’intrigue notamment avec les parties racontant les faits et gestes d’un certain Monsieur X tout en gardant le côté mystérieux ( et qui même l'accentu ) : on ne connaît pas son identité. Tous finiront par ce rencontrer vers la fin du livre mais tout ne sera pas réglé.

 

L’auteur a su créé un univers à la fois un peu sombre par moment mais plein d’humour et de sentiments.

 

Au final on n’a qu’une envie, celle de découvrir les autres tomes dédiés à chacun des personnages !

Commenter cet article