" Anita Blake - Tome 1 : Plaisir coupable " par Laurell K. Hamilton

Publié le par Beki

Parution en France : 6 mars 2009  ( réédition )

 

Édition : Milady

 

 

http://i43.servimg.com/u/f43/13/23/97/43/anita_10.jpg 

 

 

 

Mon nom est Blake, Anita Blake. Les vampires, eux, m'appellent "l'Exécutrice" et par égard pour les oreilles les plus chastes, je ne vous dirai pas comment, moi, je les appelle. Ma spécialité, au départ, c'était plutôt les zombies. Je relève les morts à la nuit tombée pour une petite PME. Ce n'est pas toujours très exaltant et mon patron m'exploite honteusement, mais quand on a un vrai don, ce serait idiot de ne pas s'en servir. Tuer des vampires, c'est autre chose, une vieille passion liée à des souvenirs d'enfance. Depuis qu'ils sont officiellement reconnus et ont pignon sur rue, ils se croient tout permis. Certes, il yen a de charmants, voire très sexy, mais il y en a aussi qui abusent. Ceux-là je les élimine. Rien de tel pour garder la forme : ça vous fouette le sang !

 

 

Mon avis :

 

 

 

Voilà enfin ma chronique du premier tome d’ Anita Blake … il était temps que je la débute, quatorze tomes ayant déjà été publié ! Oui oui vous avez bien compris quatorze, ce qui est finalement peu quand on sait que cette saga en comportera apparemment vingt ! C’est-ce qui, au début, m’a freiner dans mon envie de me lancer dans cette saga, mais le succès est tel que l’on peut difficilement passer à côté en tant que lectrice passionnée comme moi.

 

Certains comparent " Anita Blake " à " Buffy contre les vampires " ; je suis assez d’accord dans le sens où Anita est une jeune recrue qui chasse le vampire même si un peu plus âgée que Buffy et que son boulot premier consiste a relever les morts ( j’avoue que le concept est un peu flou pour moi ).

 

Cependant même si elle fût culte ( elle a quand même marquée tout une génération ^^ ) la série Buffy est de nos jours comme qui dirait légèrement ringarde, entre les effets spéciaux et le maquillage, il vous suffit de revoir un des épisodes ! Anita Blake qui date pourtant de 1993 ne m’a pas fait cet effet, je trouve même qu'elle reste moderne … félicitations à Laurell K. Hamilton pour son écriture qui reste dans l’air du temps ; d’habitude on ressent tout de suite, enfin pour ma part, quand un roman date de presque vingt ans : cela mérite d’être souligné !

Et puis le personnage de L. K. Hamiltn est plus intéressant je trouve, en tous cas pour l'instant ; on sent qu'il y a beaucoup de choses à apprendre sur elle, sur sa nature et sur son passé qui, je pense ( et espère ! ) seront développés dans les prochains tomes.

 

Dans l’univers d’Anita Blake, les humains connaissent l’existence des vampires. Pour notre héroïne ces derniers devraient rester morts … ils ne sont pas vraiment des amis. Pourtant ils sont tout autour et il est difficile pour elle de les éviter, surtout ce Jean-Claude, le beau vampire ténébreux. Il est peut-être charismatique, il n’en est pas pour autant fiable et il obligera la réanimatrice, avec des méthodes plutôt convaincantes ( et c’est un euphémisme ! ), à enquêter pour lui sur les différents meurtres de vampires qui s’accumulent dans le secteur.

 

L’auteur a réussi à faire en sorte que le lecteur se mette à la place du protagoniste … comme elle on ne sait à qui faire confiance et on évolue dans ce monde où les vampires ayant les mêmes droits que les humains ont pourtant une façon de vivre bien à eux et prouvent qu'ils sont très différents. L’atmosphère est lourde et ont ne se sent pas en sécurité !

 

Anita Blake devra faire fasse à une vampire très vieille et très forte ( et un peu folle ! ^^ ) mais ayant une apparence de pré-adolescente, ce qui la rend d’autant plus effrayante. Elle devra se battre, résoudre les mystères des différents meurtres et se confronter à des révélations qui nous surprendra car après avoir suspecter différentes personnes ( et créatures ) d’être le responsable de tous les chamboulements qui se produisent, on devient comme elle un peu paranoïaque et à la fin on risque d’être étonné, et aussi un peu triste ( presque la petite larme à l’œil pour ma part ^^ ) car dans ce genre de mésaventures il y a souvent des pertes principalement quand on commence à s’attacher !

 

Le tome 2 d’Anita Blake s’appelle " Le Cadavre Rieur " …….

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article